vendredi 5 septembre 2014

Les Abeilles

À Paris, il n’est pas rare de croiser la route d’une abeille. Discrètes, elles jouent pourtant un rôle essentiel dans l’équilibre de l’écosystème. De leur travail en découle le miel, mis à l’honneur depuis vingt ans dans cette petite épicerie de la Butte aux Cailles (Paris 13ème). Cela fait six mois que Philippe Berthet a repris la gérance de cette cabane aux merveilles, où une soixantaine de miels botaniques venus du monde entier se côtoient.


Les Abeilles (22) Le miel n’a pas de limite de consommation! Liquide au départ, il cristallise au fil du temps, selon le processus de chaque plante.


 Un produit de qualité


C’est après avoir vécu vingt ans au Japon que Philippe Berthet reprend le flambeau des Abeilles.


Le miel est un des rares produits entièrement naturel qui reste sur le marché.


Un fait souvent oublié du grand public. Consommateur de miel depuis son enfance, Philippe s’est passionné pour ce produit pur. C’est donc dans la lignée de son prédécesseur qu’il s’engage auprès de l’Union des Apiculteurs de France afin de défendre la cause du miel face aux problèmes de pesticides. Il accueille donc chaleureusement ses clients et n’hésite pas à les informer sur l’importance du processus de fabrication des abeilles.


Les Abeilles (3) Philippe Berthet, gérant de l’épicerie fine Les Abeilles


À 66 ans, son voyage dans l’univers des abeilles lui laisse une infinie de possibilités. En effet, il sélectionne et recherche des apiculteurs dans le monde entier qui produisent du miel botanique spécifique, c’est-à-dire où les ruches sont placées dans un champ où l’on cultive une plante en particulier. On aura par exemple un miel lavande sauvage (Espagne), un miel au romarin (France) ou un miel de coriandre (Bulgarie). La qualité du produit est la préoccupation principale de Philippe.


On goûte toujours le miel et on le fait analyser par un laboratoire spécialisée pour déterminer et garantir les composants. Il faut que la plante en question soit dominante et pas le miel, sinon on aura ce qu’on appelle un miel « mille fleurs ».


Les Abeilles (16) Pour chaque sorte de miel, trois tailles de pots sont disponibles : 125g, 250g, et 500g



 


Chaque miel à sa couleur, qui dépend de l’origine florale. Les miels clairs sont généralement doux et ceux qui sont foncés ont un goût plus corsé.


Les Abeilles (19) Le miel de Romarin est de couleur ocre pâle. Sa texture est dure et il est doux en bouche. Il provient du Languedoc.


On peut donc trouver à l’intérieur de l’épicerie toutes les vertus du miel sous différentes formes ; que ce soit ses bienfaits aseptisant (issu du propolis) dans des crèmes ou les propriétés des plantes dans les différents miels. Quelques exemples :


-Le miel d’acacia agit comme un régulateur intestinal (disponible en tireuse)


-Le miel de châtaignier favorise la circulation sanguine (disponible en tireuse)


-Le miel de trèfle a des propriétés énergisantes


Les Abeilles (21) Le miel au Bois de Cuir, de Tasmanie, est le plus rare de la boutique.


Du miel au Bois de Cuir (Tasmanie) à celui de Stringybark (Islande), de l’Ulmo (Chili) ou en couvrant les régions de France, les étagères de l’épicerie recèle bien des surprises ! 


Philippe met également un point d’honneur à choisir des produits issus de la ruche fabriqués par des artisans français spécialisés. On aura donc le loisir de découvrir des savonnettes aux parfums miel, propolis et pollen.


Les Abeilles (8) Savonnettes artisanales à base de miel


Ou encore les savons de Marie-Thérèse Peltier, fabriqués à base de miel selon une technique ancestrale.


Les Abeilles (10) Savon fabriqués par Marie-Thérèse Peltier avec la méthode de « saponification à froid ». Dans le 92 à Châtenay-Malabry


 


On peut également goûter l’hydromel « Elixir de Dragon », où l’apiculteur/récoltant Alexandre Sintes y transforme son propre miel en hydromel.


Les Abeilles (11) Avec son nom issu d’une légende, c’est près de Montpellier qu’Alexandre Sintes fabrique sont hydromel.


Entouré de ses miels, Philippe Berthet défend la cause des apiculteurs. Grand amateur de miel, il ne cesse de partir à la recherche de nouveautés qui surprendront les papilles des passants. En ce moment, sa recherche? Débusquer un miel de thé! Si l’on considère qu’il y a autant de sortes de miels qu’il y a de ruches sur terre, Philippe aura de quoi nous surprendre pour très longtemps … Et pour notre plus grand plaisir !


Marion Gordien



Les Abeilles

Aucun commentaire:

Publier un commentaire