lundi 8 septembre 2014

Bien manger dans le 7e à Paris

Envie d’une pâtisserie d’enfer ou d’un plateau de fromages du tonnerre ? Ne cherchez plus pendant des heures, le Guide du goût les connait par cœur ! Le Guide du goût a donc sélectionné pour vous des artisans de qualité sur des critères très précis : artisanat, authenticité, savoir-faire sans oublier le sens de l’accueil. Découvrez des artisans à même de pouvoir satisfaire vos envies.


 


Pâtisserie Mori Yoshida


Pour les envies sucrées dans le 7ème arrondissement à Paris, la Pâtisserie Mori Yoshida au 65 avenue de Breteuil, a ce qu’il vous faut !


Mori Yoshida ne sonne, à priori pas Français. À l’entendre, on s’attendrait plutôt à une pâtisserie japonaise. Mais mesdames et messieurs, l’habit ne faisant pas le moine, vous serez surpris par les merveilles françaises que ce pâtissier japonais réalise pour vous.


Il s’appelle Morihide. Il nous vient tout droit de Shizuoka. Et son rêve : apprendre à pâtisser français.


Alors après avoir passé quelques années contraint à la pâtisserie japonaise, Morihide profite de son succès et de sa renommée au Japon pour venir apprendre le savoir-faire français avec les grands du métier.


Amoureux de la culture gastronomique française et de son savoir-faire, Morihide s’est promis de toujours y rester fidèle. Et pour cause, selon lui, c’est en France que l’on trouve les meilleurs produits !


Pour ses recettes, Morihide n’utilise que des ingrédients de qualité. Les fruits par exemple sont frais et exclusivement de saison.


Notre pâtissier manie ses produits avec beaucoup de délicatesse et savoir-faire. Et ça se sent. Les pâtisseries sont fines, légères et sucrées avec raison.


Dans cette pâtisserie, l’on retrouve autant de grands classiques simplement bons que de créations originales et savoureuses.


Côté grand classique : les indétrônables viennoiseries sont revisitées. Parmi elles, le délicieux chausson à la banane ou encore le pain au chocolat et aux amandes. Toutes les viennoiseries sont faites pur beurre, joliment dorées au four et poétiquement saupoudrées de grains de sucres… Un délice à l’état pur.


Côté création : de véritables bijoux comestibles où l’on peut retrouver quelques notes exotiques de la culture japonaise de Morihide. Notre conseil : Le « M », un gâteau acidulé au glaçage tout chocolat, fait de crème d’érable, de mousse de chocolat à l’érable, de confiture de mandarine et de biscuits et nougatine aux noisettes. De quoi mettre l’eau à la bouche !


En plus de son savoir-faire de pâtissier, Morihide a aussi travaillé aux côtés du grand chocolatier Jacques Génin qui lui a tout appris sur le chocolat. Son expérience en chocolaterie lui permet aujourd’hui de satisfaire tous ses gourmands clients avec un large choix de créations chocolatées aux ganaches savoureuses et variées. Parmi ses créations, nous vous recommandons le chocolat à la ganache aurantifolia, une variété de citron plus acide et parfumée.


La pâtisserie Mori Yoshida en vaut le détour alors de tarder pas trop, d’autres gourmands auront surement entendu la nouvelle !


création de la pâtisserie Mori Yoshida création de la pâtisserie Mori Yoshida


Fromagerie Quatrehomme


Le deuxième incontournable de la gastronomie française est bien évidemment le fromage. Et que ses amateurs se rassurent, le 7ème arrondissement de Paris ne vous laisse pas non plus en reste !


Au 62, rue de Sèvres, la Fromagerie Quatrehomme régale le quartier depuis 1953.


La passion et le savoir-faire du bon fromage sont une tradition que la famille Quatrehomme se transmet depuis deux générations. Ouverte à l’époque par ses parents, c’est aujourd’hui Alain et sa femme, Marie accompagnés de leurs deux enfants Maxime et Nathalie, qui nous font découvrir leurs merveilles fromagères. Dans la fromagerie, tous les fromages proviennent directement de petits producteurs. Producteurs que la famille a personnellement rencontrés et appréciés pour l’authenticité et la qualité de leurs produits.


Aujourd’hui les voyages sur la route du fromage se font plus rares. Mais la soif de découverte subsiste. Alors pour pâlir à ce manque de temps la famille se relaye pour aller rencontrer au moins une fois par mois un nouveau producteur.


La famille compte une deux-centaines de fromages dans ses caves. Mais rassurez-vous, les Quatrehomme se feront une joie de vous aiguiller sur votre sélection et peuvent vous composer des plateaux de fromages selon vos goûts.


Le savoir-faire de la famille lui permet aussi de se démarquer des autres fromageries en proposant un affinage unique de leurs fromages. Pour se faire, chaque famille de fromage a sa propre cave d’affinage. Cave en pierre pour les pâtes dures, cave froide et sèche pour les persillées, chambre froide pour les chèvres… Un affinage qui respecte la nature de chaque fromage ça change tout !


Outre leur savoir-faire en matière d’affinage, les Quatrehomme proposent aussi des spécialités maison pour mettre en valeur un fromage. Parmi leur spécialité, nous retiendrons le brie aux truffes : mettez deux délicieux mets ensemble, découlera une merveille en bouche !


Enfin, cette famille de fromagers a aussi pour volonté d’inciter à la consommation responsable. Pour se faire, ils n’hésitent pas à mettre en valeur les fromages de saison dans leurs vitrines.


Notre conseil : laissez-vous guider par la passion et le savoir-faire de cette famille qui saura vous constituer un plateau de fromages aussi gourmand pour les yeux que pour les papilles !


Le fromage de saison de la fromagerie Quatrehomme Le fromage de saison de la fromagerie Quatrehomme



Bien manger dans le 7e à Paris Actualité, bonne adresse, chocolaterie, Communiqué, fait maison, fromage, fromagerie, Listes gourmandes, Nouvelle trouvaille, pâtisserie, produit frais, Spécialité

Aucun commentaire:

Publier un commentaire